07-10-2019|
2
minuten

Chaque année, ce sont quelque 3 000 accidents du travail impliquant des chariots élévateurs ou d’autres engins de manutention qui se produisent. Il apparaît ensuite bien souvent que l’accident est dû à des défaillances techniques ou à l’absence d’entretien. Il est donc primordial d’entretenir régulièrement votre parc de machines. Découvrez tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

1. Pourquoi opter pour un contrat d’entretien ?

Des freins défectueux, une fuite d’huile, des dégâts à des rayons ou palettes, une position de conduite moins confortable, une carrosserie endommagée, des marquages illisibles au sol ou sur les chariots, etc. Autant de risques pour les conducteurs de chariots élévateurs et pour les marchandises entreposées en magasin. Sans oublier que les coûts de réparation peuvent s’accumuler jusqu’à atteindre le prix d’achat d’un chariot neuf. Un contrat d’entretien vous offre la garantie que vos machines sont toujours en parfait état et vous permet de réaliser de belles économies. Tous les équipements font l’objet d’une inspection approfondie et les pièces endommagées sont décelées à temps et remplacées avant de poser un problème. Vous pouvez choisir le forfait de services qui vous convient le mieux : de l’entretien préventif au contrat Full Service avec plan d’entretien.

2. À quelle fréquence dois-je faire entretenir mon chariot ?

 Un entretien régulier fait grimper la productivité dans une entreprise : il est bien plus agréable de travailler avec des machines en bon état et cela incite le personnel à respecter le matériel et son environnement. Un entretien régulier garantit aussi davantage de sécurité et vous évite les accidents et les problèmes légaux : vous avez la certitude que vos machines satisfont à tous les critères de sécurité imposés. La fréquence d’entretien de vos machines dépend notamment de leur âge et de leur état actuel. Un monteur Toyota qualifié peut vous conseiller à ce sujet. 

Technician_servicing_Levio2-1

3. Quelle est la différence entre un entretien et un contrôl

 Un entretien ponctuel permet de limiter les risques de dommages et d’accidents du travail. Mais qu’en est-il si un accident se produit tout de même ? Dans cette situation, un certificat de contrôle technique peut prouver que vous avez pris toutes vos responsabilités en ce qui concerne la sécurité d’utilisation des équipements de travail. SIGMACert est un label de sécurité qui aide les entreprises à satisfaire à cette législation. Toyota procède gratuitement au contrôle SIGMACert à l’achat d’un chariot neuf, mais recommande aussi vivement d’y soumettre les chariots plus anciens. Ce contrôle a toujours lieu en combinaison avec un entretien préventif, de manière que le chariot soit immédiatement homologué après d’éventuelles réparations. Prendre rendez-vous pour une inspection de sécurité

Topics: Service

Peter De Wolf
Peter De Wolf | Linkedin

Service director at Toyota Material Handling Belgium