01-12-2020|
3
minuten

Les journées raccourcissent, le temps refroidit : il n’y a pas de doute, l’hiver est à nos portes. Et son arrivée a des conséquences tant au niveau des conditions de travail de vos collaborateurs qu’au niveau des appareils que vous utilisez à l’intérieur, mais surtout à l’extérieur de votre entrepôt. Vous trouverez ici quelques trucs et astuces pour bien préparer vos chauffeurs et vos chariots élévateurs à l’arrivée de l’hiver.

Piloter un chariot élévateur en toute sécurité constitue un véritable défi et le mauvais temps peut rendre cette tâche encore plus ardue et dangereuse. Le brouillard, la neige, le verglas, la pluie et les rafales de vent influencent non seulement les prestations de votre chariot élévateur, mais également la sécurité du conducteur. Il est dès lors essentiel de protéger votre personnel contre les conditions météorologiques hivernales, mais également votre flotte de chariots élévateurs. 

Fournissez un équipement hivernal à vos collaborateurs
En hiver, les températures peuvent chuter très rapidement : porter une tenue adaptée est donc essentiel, surtout lors de longues journées de travail sur un chantier. Les tenues portées en hiver doivent résister au vent. Le port de gants ou d’un bonnet n’est pas un luxe pour protéger vos collaborateurs des températures les plus froides. Le brouillard, les chutes de neige et les journées plus courtes réduisent également la visibilité ; nous vous recommandons dès lors de toujours porter un gilet fluo à l’extérieur ou tout autre gilet bien visible. 

Préparez vos chariots pour l’hiver !
Si vous devez équiper vos collaborateurs en leur fournissant les bons accessoires pour les protéger en hiver, n’oubliez pas vos chariots ! Les pneus hiver sont un élément essentiel des chariots utilisés en extérieur : les pneus avec chaînes garantissent la traction et la stabilité sur une surface lisse. Pour rester bien au chaud et être protégé pendant que vous roulez dans vos chariots, il existe des cabines conçues pour résister aux intempéries. Lorsque vous travaillez, tenez toujours compte de la mauvaise visibilité et veillez à un éclairage suffisant. 

Winterklaar (2)

Vérifier et revérifier 
La sécurité est bien sûr toujours essentielle, mais elle l’est encore plus à cette période de l’année. Commencez chaque service par une série de contrôles afin de vous assurer que l'appareil peut être conduit en toute sécurité. Les contrôles de sécurité doivent être effectués toute l’année conformément à la norme. Étant donné que la météo hivernale peut fortement affecter vos capacités à piloter votre chariot en toute sécurité, ces contrôles doivent être effectués avant chaque service. Vous pouvez tout simplement suivre les recommandations du fournisseur, comme indiqué dans le mode d’emploi.

  • Avant de lancer le moteur, vous devez vérifier que tout fonctionne correctement : batteries, moteur, électricité et hydraulique. Ce sont les pièces qui sont généralement les plus abîmées par le gel ou l’humidité.
  • Vérifiez attentivement les pneus et la pression et ajustez-la le cas échéant. Si vos pneus sont trop gonflés, ils ne disposeront pas d’une bonne adhérence sur les surfaces non traitées.
  • Enfin, il faut absolument vérifier le niveau d’antigel et d’huile, qui sont tous les deux essentiels pour éviter que le moteur gèle lorsque les températures chutent.

 
Lentement, mais sûrement
Avec la glace et la neige, vous devez toujours limiter votre vitesse pour réduire les risques de glissades et de pertes de contrôle de votre chariot élévateur. Les délais très courts peuvent mettre les conducteurs sous pression et les pousser à accélérer leur travail, mais dans des conditions hivernales, la sécurité doit toujours avoir la priorité. La productivité peut diminuer en raison de la neige ou de la grêle, mais la précipitation risque de provoquer des blessures ou d’endommager le chariot.

Topics: Safety, Uitgelicht

Jimmy Henrard
Jimmy Henrard | Linkedin

Sales Engineer at Toyota Material Handling Belgium