05-08-2020|
3
minuten

Vous voulez éviter que votre transpalette ne tombe en panne pendant un service ? Pas de panique, vous n'êtes pas obligé d'acheter un nouveau transpalette tout de suite. Nous vous livrons quelques conseils pour prolonger la durée de vie de votre transpalette et, si nécessaire, peut-être pourrez-vous le réparer vous-même... Faites-le de manière efficace et en respectant votre budget.

 L'entretien préventif des chariots d'entrepôt est d'une importance vitale pour garantir la sécurité dans l'environnement de travail. Un contrôle régulier évite les mauvaises surprises au début du service et permet de prolonger la durée de vie des chariots d'entrepôt. Les employés contrôleront le chariot de préférence au début de leur service, de façon que vous puissiez intervenir à temps en cas de défaillance technique.

 Veillez à la propreté de l'entrepôt
Un entrepôt propre et bien ordonné permet non seulement de rendre le travail plus agréable mais aussi de prolonger la durée de vie de votre transpalette. Il arrive à tout le monde de faire tomber quelques saletés. Mais quand des résidus comme des bouts de câble ou d'adhésif viennent s'incruster dans les roues, cela provoque une usure prématurée. Si vous constatez que votre transpalette rencontre des difficultés pour avancer, commencez par examiner les roues. Sont-elles encrassées ? Enlevez tout de suite les saletés. Le frottement provoqué par ces saletés dégrade progressivement la machine. Vos employés vérifieront de préférence avant le début de leur service si le transpalette est en ordre de marche.

Blog - Misverstanden

Vérifiez régulièrement le niveau d'huile et la chaîne de votre transpalette
Il est fortement conseillé de contrôler le niveau d'huile de votre transpalette tous les six mois et de vidanger l'huile ou de faire l'appoint de préférence une fois par an. Pour les transpalettes, on emploiera de préférence de l'huile hydraulique. Si vous utilisez une autre huile, vous pouvez rencontrer des difficultés au pompage, car l'huile sera probablement trop épaisse.

Si vous remarquez que la soupape de descente ne descend plus, vous devriez vérifier si la chaîne de votre transpalette est encore en bonne position. Ce problème est facile à résoudre en refixant la chaîne sur la poignée.

Évitez les obstacles sur la voie publique
l n'y a pas que dans un entrepôt que les roues peuvent subir une usure ; à l'extérieur aussi, vous devez tenir compte de nombreux facteurs. Les caristes choisissent souvent le chemin le plus court mais ce n'est pas toujours la meilleure solution. Lorsqu'ils choisissent de monter sur un trottoir ou des bordures, le risque d'éclatement de pneus est réel. Les roues ne vont peut-être pas éclater la première fois mais si cela devient une habitude, la première crevaison n'est qu'une question de temps.

Lubrifiez régulièrement votre transpalette
Songez à lubrifier votre transpalette chaque mois avec une graisse de haute qualité. Parmi les principaux points de graissage, on citera les roues et les essieux. 

Vérifiez la soupape de descente si le transpalette ne parvient plus à pomper ou à descendre les fourches
Vous ne parvenez plus à pomper ou à descendre les fourches ? C'est peut-être à cause de la soupape de descente. Dans un cas comme dans l'autre, il sera judicieux d'ajuster la soupape de descente pour que vous puissiez à nouveau pomper ou faire descendre les fourches. Si le pompage ne produit plus d'effet, desserrez un peu la vis de la soupape de descente. Les fourches ne descendent plus ? Resserrez un peu la vis.

Grâce à ces quelques contrôles rapides, vous pourrez facilement prolonger la durée de vie de votre transpalette. L'important est de vérifier régulièrement le niveau d'huile, l'état des roues mais aussi la soupape de descente. Ces contrôles pourront vous épargner plus tard des pertes de temps et des dépenses inutiles.

Mieke Meyers
Mieke Meyers | Linkedin

Handtruck Manager at Toyota Material Handling Belgium